lundi 8 décembre 2014

Mon sauvage et luxurieux fils (deuxième partie)

Je remercie Jean-Louis pour la suite de la bédé de Josman publiée le vendredi 28 novembre. Si cette histoire vous plaît toujours, laissez un message à Jean Louis dans les commentaires, il nous fera parvenir la troisième partie.








































Passez une bonne journée et une bonne semaine !

10 commentaires:

  1. Je te remercie pour la suite de cette histoire. Je ne connaissais pas cette bd mais elle est vraiment très bien faite. Les dessins sont extraordinaires et très réalistes.
    Comme je l'ai dit, je vis la même chose avec mon fils Damien depuis 11 ans.
    Je suis divorcé depuis 14 ans. J'avais déjà gouté aux mecs à partir de 20 ans. La première fois, après une soirée bien arrosée. Il y eu d'autres fois par la suite mais pas obligatoirement avec le même mec et sans être alcoolisé. A l'époque je voyais ça comme un amusement et ce n'était que des plans culs. Je n'embrassais jamais les mecs. Je me contentais de les branler et de les enculer. Rarement je les suçait et je n'ai essayé de me faire mettre que trois ou quatre fois. Et cela ne durait jamais plus d'une demi-heure au maximum.
    Je baisais aussi avec des femmes et me sentais hétéro. J'ai d'ailleurs tout arrêté avec les mecs quand j'ai eu une relation sérieuse avec une femme. Ensuite j'ai connu une autre femme avec qui je me suis marié. Quand j'ai divorcé mes deux fils et mes deux filles sont restés vivre avec leur mère.
    A l'âge de 17 ans, mon fils ainé est venu vivre avec moi car l'école où il devait poursuivre ses études était près de chez moi (sa mère, son frère et ses sœurs vivaient dans un autre département).
    Il m'est arrivé de voir mon fils nu, tout comme lui m'a vu nu plusieurs fois. Je n'avais pas eu de relation homo depuis longtemps. Après mon divorce je n'ai rencontré que des femmes. Mais il est vrai que je ne recherchais pas de relation sexuelle homo non plus.
    Par contre, mon fils avait développé ce genre d'attirance. Mais je ne le savais pas car il avait une copine.
    Et puis un soir, je suis rentré dans la salle de bain pour me raser car je devais sortir retrouver des amis au restaurant, alors que Damien était sous la douche. Derrière la vitre de la douche, j'ai vu Damien en érection. J'ai été très troublé par cette vision et Damien l'a remarqué. Il s'est d'abord tourné de côté. Mais pendant que je me rasais, en regardant par l'intermédiaire du miroir j'ai vu Damien se tourner à nouveau vers moi toujours en érection. Je lui ai dit qu'il était en forme. Il m'a juste répondu : "Ouais" !!
    Je suis allé au resto et quand je suis revenu Damien était en caleçon et chemise ouverte sur la canapé regardant la télé. Je me suis assis à côté de lui et nous avons bavardé jusqu'à ce que je me rende compte qu'il bandait.
    Après c'est allé très vite, j'ai mis ma main sur son sexe et mes lèvres sur les siennes. Cela dure depuis 11 ans mais dans la discrétion. Personne ne le sait.
    Je ne saurais pas vraiment expliquer ce qui m'a pris ce soir là, mais Damien n'attendait que ça. Je ne regrette rien bien au contraire. J'ai des relations aussi avec d'autres mecs, tout comme Damien. Mais nous n'avons jamais partager nos ébats avec quiconque en 11 ans. Si on veut baiser avec d'autres mecs, c'est chacun de son côté.
    Les premières années je continuais à rencontrer des femmes mais cela fait environ 4 ans que cela ne m'est pas arrivé. De toutes façons je n'en ai pas l'envie.

    Voilà pour satisfaire ta curiosité sur ma relation incestueuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Noël et merci pour ton témoignage, c'est très sympa de ta part.

      Il faut croire que les Damien sont prédestinés à aimer leur papa. Ton fils a toutefois eu plus de chance que moi puisque tu as répondu à ses avances, ce que mon père n'as jamais fait.

      Je comprends bien sûr que vous soyez très discret sur la nature de votre relation. Bien peu de gens comprendraient et vous auriez sans doute des ennuis avec les autres membres de la famille, ton ex-épouse en tête.

      Bonne soirée et à bientôt.

      Supprimer
  2. Un ami m'a dit qu'il avait vu sur le Net exactement la même histoire de cette BD mais sous forme de dessin animé. Il est toutefois incapable de se rappeler sur quel site.
    Si quelqu'un la vu aussi, pourrait-il me faire parvenir l'info pour que je puisse la visionner ? Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chris.

      Merci pour cette info. Si cette BD existe en dessin animé, j'aimerais moi aussi la visionner et si possible la mettre sur le blog, même si elle est en anglais.

      Bonne soirée.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas si cette BD existe en dessin animé, ça serait bien si c'était le cas. Par contre j'ai déjà vu la BD, en langue anglaise, dont les différentes planches défilées façon vidéo avec suffisamment de temps entre chaque planche pour les lire. C'était sur un site de vidéo gay. Je crois que c'était "Le blog de Chris". Mais cela fait plusieurs mois que j'ai vu ça alors peut être que je confonds avec un autre site. Je ne suis plus très sûr.
      Mais je le répète, je ne sais pas si elle existe en bande dessinée.

      Supprimer
    3. Merci Marc.
      En effet, il existe des bédés enregistrées sur support vidéo. Celle-ci l'est sans doute aussi et, si ce n'est pas le cas, elle pourrait aisément être mise en vidéo, puisque Jean Louis l'a déjà mise sur une présentation PowerPoint. Mais, tu as raison, ça reste de la bédé et non du dessin animé.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
  3. Benh zut alors mon commentaire d'hier ne semble pas avoir été enregistré par Blogger :-(
    Bon benh je disais que je trouvais une nouvelle fois cet épisode en bande dessinée intéressant quoi que peut-être un peu plus "sombre" que le précédent, mais l'histoire le nécessite!
    Je te souhaite une belle journée et une bonne poursuite de ton weekend!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Salut Mister.

    Hé oui, ça arrive parfois que les commentaires ne passent pas. Ca m'est aussi arrivé hier sur un blog que je visitais mais, heureusement pour moi, je m'en suis rendu compte de suite car les commentaires n'y sont pas modérés.

    En effet, l'histoire commence mal, par une dispute entre le père et le fils, mais tout est bien qui finit bien.

    Je te souhaite une bonne fin de journée et une bonne soirée.

    Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. J'espère bien moi aussi que Jean Louis nous enverra la suite. Est-ce que ce sera avec l'oncle ? J'ai hâte de le savoir :)

      Supprimer