jeudi 30 juin 2016

Le jeu dit des Glory Holes


 Pour ce dernier jour de juin, je vous ai préparé un petit jeu en espérant qu'il vous inspirera un peu plus que le précédent que je vous avais proposé le jeudi 9 juin.


Dans un club de sexe gay, quatre jeunes mecs, Antoine, Brent, Cyril et Donovan, doivent retrouver leur père respectif caché dans les glory holes afin de le branler, le sucer et lui offrir son cul à niquer. Il n'est pas question pour eux de faire quoi que ce soit avec un père qui n'est pas le sien. Pouvez-vous aider ces jeunes gars à retrouver chacun son père ?

ANTOINE

BRENT


CYRIL

DONOVAN


Parmi ces quatre sexe, quel est celui du père d'Antoine, du père de Brent, du père de Cyril, du père de Donovan ?


Voici quelques indices si vous n'avez pas trouvé à partir des photos :

  • Le père de Donovan n'a personne à sa gauche,
  • Le père de Cyril est à la droite de celui de Brent,
  • La bite du père de Brent, complètement décalottée, est tendue à l'horizontal,
  • Le père d'Antoine n'a qu'un seul voisin.


Si vous n'avez pas encore trouvé, ces dernières informations devraient vous donner la solution :

  • Antoine aime beaucoup les cuisses poilues de son papa,
  • Brent est fasciné par le gros gland décalotté de son père,
  • Cyril est très fier de la grande queue très juteuse de son géniteur,
  • Donovan prend toujours beaucoup de plaisir à gober les grosses couilles bien fermes de son daron. 


Ecrivez maintenant votre réponse dans les commentaires. Elle sera publiée lundi prochain afin de permettre à chacun de participer !


17 commentaires:

  1. Antoine 1 - Brent 3 - Cyril - Donovan 4

    Je pense avoir tout juste. Dommage que l'on ne voit pas le visage des papas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo ! C'est bien ça ! C'est bien le problème des glory holles, on ne voit pas les visages.

      Supprimer
  2. dans mon sex club, il y a quatre cabines pour les Glory holes. On s'amuse bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quatre cabines ? Exactement comme ici alors ;o)

      Supprimer
    2. exactement, mais le maximum pour moi est voir bien les mecs! Je préfère bien voir, je suis très visuel, ainsi que très buccoraliste!

      Supprimer
    3. Dans un sex-club que je fréquentais, il y avait un glory hole en plexiglas qui permettait de voir le mec qui était dans la cabine voisine.

      Supprimer
  3. J'ai la flemme de chercher, je me contente d'admirer les modèles et c'est déjà pas mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Tu n'as pas envie que les fils retrouvent leur père, tu les veux tous les quatre rien que pour toi ;o)

      Supprimer
    2. Salut François

      Du nouveau au sujet de la paternité de Lionel ?

      Bises à vous deux

      Supprimer
  4. antoine= 1 brent= 3 cyril= 2 donovan= 4

    RépondreSupprimer
  5. Comme ton lecteur François N j'ai un peu la flemme de faire la recherche même si j'ai quelques idées... en attendant je savoure les différents photos qui composent ton exquis article!
    A titre personnel je n'ai encore jamais fréquenté les glory holes, mais cela arrivera peut-être un jour car j'avoue ne pas y être opposé à cette découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute expérience est bonne à faire ; découvrir les glory holes peut donc être instructif. Personnellement, je suis comme Xersex, j'aime bien voir avec qui j'ai affaire. J'aime surtout avoir accès à toutes les parties du corps de mon ou mes partenaires et réciproquement. Les glory holes ne sont donc pas ma tasse de thé. Je mentirais néanmoins si je disais que je ne les ai jamais fréquentés.

      Supprimer
    2. Je ne te cacherai pas que j'ai tout de même une très nette préférence pour voir l'autre en sa totalité...

      Supprimer
    3. C'est bien sûr beaucoup mieux que de n'avoir qu'un bout de viande sans âme.

      Supprimer
  6. Jamais été dans des glory holes

    RépondreSupprimer