dimanche 5 juin 2016

Trio amoureux : The canadian throuple et le témoignage de Laurent


En octobre dernier, Adam Grant, Shayne Curran et Sebastian Tran, les trois hommes qui illustrent ce début de page, ont défrayé la chronique canadienne. En effet, Adam et Shayne qui étaient mariés ensemble depuis 2011 ont décidé de divorcer pour se mettre en "trouple" avec Sebastian. Une simple histoire d'amour comme celle que Laurent nous a racontée en témoignage dans les commentaires à l'article du samedi 28 novembre 2015.


"Throuple" est un néologisme anglais formé à partir des mots "threesome" et "couple". En francisant le néologisme, on obtient le mot "trouple", contraction des mots "trois" et "couple". Il s'agit donc tout simplement d'un ménage à trois.


Ainsi qu'ils le racontent au Dailymail, Adam et Shayne étaient mariés depuis un an quand ils ont rencontré Sebastian dans une boîte de nuit. Les trois hommes se sont plus mutuellement au point de vouloir vivre tous les trois ensemble. Comme la loi ne permet pas les mariages à trois, Adam et Shayne ont décidé de divorcer afin d'être tous les trois sur un même pied d'égalité. Travaillant tous les trois dans le domaine médical, ils envisagent d'ouvrir leur propre centre médical. Ils envisagent aussi de fonder une famille avec trois enfants. Les deux sœurs de Shayne se sont proposées comme mères porteuses et la sœur de Sebastian s'est aussi proposée pour des dons d'ovules afin que chacun des trois soient impliqués dans la conception des enfants. Ils étudient avec des avocats le meilleur moyen de se lier contractuellement d'une manière semblable aux liens du mariage. Vous pouvez lire leur témoignage (en anglais) sur le site du Dailymail.


Voici à présent le témoignage que Laurent nous a confié dans les commentaires à l'article du samedi 28 novembre 2015.


Je vis aussi en trio avec deux mecs, Christian (42 ans) et Azzedine (40 ans).

Christian et moi sommes divorcés. On se connait depuis 14 ans. Nos femmes étaient très amies depuis le lycée puis se sont perdues de vues. Elles se sont ensuite retrouvées quand l'amie de ma femme est revenue vivre dans la région après plusieurs années.

Ma femme et moi étions déjà mariés. Son amie nous a présenté son futur mari, Christian. Nos deux couples sont devenus très proches et nous avons été invités à leur mariage.

Quelques années sont passées avec naissance d'enfants dans chaque couple. On se voyait très souvent habitant à seulement 5 km les uns des autres.

Je n'avais jamais eu de relations homosexuelles. Christian, oui, à l'adolescence, mais rien après.

Il y a 9 ans, Christian et sa femme ont acheté un studio pour le louer. Il y avait des travaux à faire. Christian voulait refaire les peintures lui même. J'ai proposé de l'aider. Un samedi, nous voilà donc parti pour ça. En travaillant on discutait et à un moment on a commencé ; il m'a balancé dessus un peu de peinture et j'ai fait pareil. En chahutant il a pris le dessus sur moi et on s'est retrouvé par terre. Christian m'a embrassé sur la bouche. J'ai eu une érection telle qu'elle ne pouvait pas passer inaperçue. Sans comprendre ce qui nous arrivait nous sommes devenus amants ce jour là.

L'amour s'est développé au point qu'il fallait que l'on se voit tout les jours pour baiser quitte à le faire en extérieur loin des regards indiscrets. Nous ne voulions pas que cela se sache.

La femme de Christian, perspicace, a remarqué quelques changements dans notre comportement bien que nous faisions en sorte de paraître naturels. Du coup, elle en a parlé à ma femme. Elles ne se doutaient pas ce qui se passait pour autant. Cela a continué pendant quelques mois mais la femme de Christian se posait de plus en plus de questions. De plus, notre amour était si fort qu'il en devenait douloureux de ne pas être constamment ensemble notamment la nuit. Nous n'avions en effet jamais eu l'occasion de passer une nuit entière tous les deux. On avait projeté de se prendre un weekend entier pour nous, mais c'était tombé à l'eau.

Alors un jour, nous nous sommes réunis tout les quatre. Christian et moi avons tout déballé. La réaction de nos femmes a été très dure. Elles nous ont accusés de se foutre de leurs gueules depuis des mois voire des années et nous ont insultés de tout les noms. Et elles nous ont virés de chez nous. Nous avons dû aller à l'hôtel quelques temps avant que l'on trouve un appartement. On ne pouvait pas aller au studio que nous avions repeint parce qu'il y avait un locataire.


Christian et moi nous sommes installés dans notre vie de couple gay. Nous avons fait de nouvelles rencontres homo, souvent d'autres couples.

Et puis, il y a 4 ans, nous avons rencontré Azzedine dans un sauna. Il n'a jamais été marié mais a connu un peu le sexe féminin. Il n'a pas d'enfant.

Tout de suite cela a collé entre nous trois. Après plusieurs rencontres avec lui, Christian et moi avons compris que ce n'était pas seulement pour le cul, il y avait des sentiments naissants sans que cela ne pose problème entre Christian et moi.

On a osé en parler à Azzedine qui nous a dit que les sentiments étaient partagés.

Depuis nous vivons ensemble. Nous avons acheté une maison à tous les trois et nous dormons ensemble toutes les nuits dans notre grand lit que nous avons fait faire sur mesure.

Nous sommes très heureux de notre situation bien qu'elle ne soit pas approuvé par nos familles mais on s'en moque.

Je suis heureux d'avoir pu en témoigner.

Bises.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite.


10 commentaires:

  1. un menage à trois magnifique! quel bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et ça fonctionne bien en plus !
      Bonne semaine à toi !

      Supprimer
  2. Ils sont bien mignons les mecs de ce "trouple". Ils ont l'air d'être bien rigolards aussi et bien sympathiques.
    Ils plaisent aussi à Philippe.
    Cela prouve encore comme les divers témoignages de l'article de novembre qu'un trio peut marcher pour certains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mignons, sympas, amoureux et avec la tête sur les épaules en plus puisqu'ils prévoient de signer un contrat "associatif" en bonne et due forme pour régler les questions d'ordre patrimoniale et prévoir l'avenir des enfants en cas de disparition de l'un d'eux, comme le ferait un contrat de mariage.

      Supprimer
  3. Une belle solution de rechange quand à moi et bien du plaisir en perspective mmmmmmmmmmm...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une solution de rechange pour toi ? Tu envisages de faire comme eux ?

      Supprimer
  4. Très beau trouple (même si je n'aime pas ce mot, c'est trop bizarre).
    Encore une fois, voici une preuve que de nombreuses façons de s'aimer peuvent coexister.
    C'est dans la ligne des nombreux témoignages qui sont fait ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on pourrait sans doute trouver une expression dans la langue française pour traduire le "throuple" anglais. Trio (ou triplet) amoureux te conviendrait-il mieux ? J'ajoute amoureux pour faire la distinction avec les trios purement sexuels. On peut aussi dire tout simplement "ménage à trois" mais je n'aime pas trop cette expression (je ne sais pas pourquoi).

      Supprimer
    2. Vianney Colette13 juin 2016 à 16:01

      Original ! Et pourquoi pas après tout ?

      Supprimer