mardi 21 juin 2016

Votre été sera-t-il naturiste ou textile ?


 Ça y est, l'été est arrivé ! Il faut le crier bien fort pour s'en persuader car ici il fait plutôt un temps d'avril à ne pas se découvrir d'un fil, un temps désespérant qui incite à partir bien vite sous les tropiques pour faire le plein de soleil et de vitamines D.


En ce début d'été, je vous propose un débat sur le naturisme : en êtes-vous adeptes ou au contraire trouvez-vous cette pratique déplacée ? Pratiquez-vous le naturisme ? Aimeriez-vous le pratiquer sans pouvoir le faire, par exemple pour des raisons de santé ? S'agit-il d'une pratique que vous acceptez pour les autres mais à laquelle vous ne vous adonnerez jamais ? Ou pensez-vous qu'il s'agit d'un comportement qui devrait être proscrit en tout lieu ? Etes-vous de ceux qui aiment à l'occasion, par curiosité ou par voyeurisme, passer sur les plages naturistes mais en restant habillés ? Que pensez-vous de ceux qui s'incrustent sur les plages naturistes en y restant habillés ? ...

Ce ne sont là que quelques questions parmi tant d'autres que vous pouvez aborder, le débat est ouvert ...

Bon été à tous !























10 commentaires:

  1. textile, sans problèmes! l'important est le sexe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est quand même difficile de baiser avec un boxer ou un slip de bain sur soi :o)

      Supprimer
    2. Sur la plage c'est à poil mais seulement sur les plages autorisées. Je ne suis pas contre les randonnées naturistes comme illustrées par les photos 4, 5 et 6. Mais je n'en ai jamais fait.
      Je ne suis pas pour imposer la nudité aux gens à qui cela peut gêner. Mais je n'aime pas que sur une plage où tout le monde est à poil, des gens qui gardent le maillot viennent s'installer.

      En règle générale, les homos pratiquent le naturisme sur la plage. C'est rare les homos qui ne le font pas.

      Supprimer
    3. Autant être cool pendant les vacances et donc ne pas s'attirer des ennuis inutiles. Je suis aussi pour le naturisme dans les endroits prévus à cet effet ou sur une propriété privée à l'abri des regards indiscrets. Je n'apprécie pas non plus les textiles qui s'installent sur les plages naturistes sauf s'il s'agit d'un timide qui accompagne des amis naturistes, bien qu'il ne reste généralement pas timide longtemps. D'ailleurs, quand on pratique le naturisme, on se rend vite compte que les complexes tombent avec les vêtements.

      Supprimer
  2. Je suis pour le naturisme !
    Je le pratique, mais pas assez souvent à mon gout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je pouvais, je le pratiquerais aussi en permanence. Cependant, il faut pour cela que le temps le permette et trouver près de chez soi l'endroit où sa peut se faire.

      Supprimer
  3. Tant que faire se peut à poil. L'important c'est la liberté de corps, le vent dans les couilles, la peau qui glisse dans l'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liberté est le meilleur mot pour définir le naturisme. C'est non seulement la liberté du corps mais aussi celle de l'esprit car je pense que bien des complexes et des préjugés tombent avec les vêtements.

      Supprimer
    2. toujours aux plages naturiste, en bord de rivières, de lacs, ou plages sur l'atlantique. ces plages sont plus calme, moins de monde, on est pas les uns sur les autres, bien que c'est parfois mieux !!! je n'ai jamais en l'occasion de faire une rando nu, l'été, je suis nu chez moi, parfois au jardin,mais ça risque d'exciter les veuves du quartier ! vivre nu est naturel, relax, sans bijou ni vètement de marque, simplicité et égalité !

      Supprimer
    3. Il y a de belles plages sur la côte atlantique quand le beau temps permet d'en profiter, ce qui n'est pas toujours assuré. Pour le calme en méditerranée, je vais dans les calanques.

      Supprimer